La LegalTech en France

La LegalTech en France

S’il y a un marché dont le paysage a été littéralement bouleversé par l’arrivée des technologies « digitales », c’est bien celui du juridique. Ces dernières années (ces derniers mois), le secteur du droit a en effet été le témoin privilégié de l’entrée massive des technologies « d’accompagnement » en son sein, si bien qu’un nom pour désigner cette nouvelle famille du marché juridique a été inventé et que l’on parle aujourd’hui de LegalTech. Le terme regroupe ainsi toutes les sociétés fournissant un service juridique digitalisé, c’est-à-dire traité avec l’aide d’outils technologiques rapides, faciles d’utilisation et nettement moins coûteux que les traditionnels honoraires associés à ces mêmes services : création de société, contentieux commercial simple, dépôt de marque…

A l’origine de la LegalTech

A l’origine de la LegalTech

5 mai 2017

Issue d’un anglicisme, l’expression LegalTech tire son origine d’un mouvement apparu aux Etats-Unis au début des années 2000.

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter