B-Mag > Paroles d'experts > Interview de Xavier Bracquart, président de Sepefrei

Interview de Xavier Bracquart, président de Sepefrei

par Margaux Blanc, B-Reputation

9 avril 2017

Interview de Xavier Bracquart, président de Sepefrei

Implantée au sein de l’Efrei, école d’ingénieur fondée en 1936, la Junior-Entreprise SEPEFREI voit le jour en 1985 sous l’impulsion et la volonté commune des étudiants de se rapprocher du monde de l’entreprise. Elle prend le modèle d’un cabinet de conseil, et son domaine de compétence, tourné vers le web, s’étend du développement de logiciels informatiques à du conseil stratégique dans le secteur du mobile. Son président, Xavier Bracquart, a répondu à nos questions.

En quoi votre Junior Entreprise se distingue-t-elle des autres ?
Xavier Bracquart : Notre Junior-Entreprise est une structure ancrée dans plusieurs réseaux pluridisciplinaires desquels elle tire sa force pour offrir un accompagnement optimal. Située à l’Efrei, une école d’ingénieur en informatique qui couvre tous les domaines du numérique, elle propose une large gamme de prestations qui ne cesse d’évoluer, du développement web au design, en passant par la finance ou bien l’audit et le conseil par exemple. Reconnue pour son environnement entrepreneurial, l’Efrei est ancrée dans un réseau d’entrepreneurs très fort, avec un incubateur influent, qui nous permet d’offrir un accompagnement adapté aux créations d’entreprises. Enfin, notre partenariat récent avec Dauphine Junior Conseil permet de répondre à tous les besoins de nos clients, d’une idée de départ à la mise sur le marché d’un produit.

Combien de membres compte-t-elle ?
XB : Notre équipe est constituée de 21 administrateurs et d’une quarantaine d’intervenants qui constituent des chefs de projets, des développeurs et des graphistes.

Combien de missions avez-vous réalisé en 2016 et pour quel CA ?
XB : Nous avons réalisé 21 missions en 2016, pour un chiffre d’affaires de 65k €, ce qui nous place dans la fourchette haute des Junior-Entreprises ingénieures.

A quel salaire mensuel vos membres peuvent-ils prétendre ?
XB : En tant qu’association à but non lucratif mais à vocation économique, les administrateurs travaillent bénévolement. Les membres réalisant les missions touchent des honoraires, qui varient beaucoup d’une mission à l’autre, en fonction de la charge de travail demandée.

Quels sont les parcours, de manière « générale », des étudiants après leur expérience dans votre JE ?
XB : Les membres de l’équipe ont des profils très variés, ce qui enrichit d’ailleurs l’expérience en Junior-Entreprise. Les parcours à la sortie d’école sont ainsi très différents, mais sont souvent influencés par le passage en Junior. Selon une étude réalisée l’an dernier, une majorité de nos anciens ont rejoint de grandes entreprises dans le domaine de l’ingénierie pour leur premier emploi, même si ces dernières années la tendance à la création de start-ups est à la hausse.

Réfléchissez-vous à de nouveaux secteurs d’activité ou de nouvelles natures de missions sur lesquels vous aimeriez orienter votre JE ?
XB : Depuis l’année dernière, nous avons ajouté à notre offre de nouveaux domaines de compétences, comme la finance, les business plans ou la stratégie numérique. Ceci permet d’exploiter toutes les spécialisations de l’Efrei sans nous éloigner de notre cœur de métier.

Quels sont les avantages, selon vous, pour une entreprise à travailler avec une JE, la vôtre en particulier ?
XB : Les avantages des Junior-Entreprises sont la compétitivité des tarifs de par notre statut dérogatoire, mais aussi le fait que nous sommes dans un milieu étudiant. Ceci nous place au cœur de l’innovation et de la recherche et nous met en relation avec des professeurs, responsables de majeures, chercheurs, etc. Enfin, le fait que nous soyons regroupés au sein de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises permet de garantir une certaine qualité de rendu et une sécurité pour nos clients. SEPEFREI, de par ses 32 ans d’expérience, a su tirer profit des forces du mouvement et de l’évolution de l’offre au fur et à mesure des années. Tournés vers les entrepreneurs, nous leur offrons un véritable accompagnement dans la réalisation de leurs besoins. Notre partenariat avec la Junior-Entreprise de Dauphine nous permet de proposer une offre de services complète pour leur permettre de mener à bien un projet.

Pensez-vous que le recueil d’avis (clients, partenaires, employés) peut être un vrai plus dans votre stratégie de communication et de prospection ?
XB : La satisfaction client est une de nos priorités dans nos processus d’amélioration continue. Elle est utile pour moduler notre accompagnement en fonction des retours obtenus ; c’est un gain d’expérience précieux pour évoluer rapidement et dans la bonne direction. Enfin, la satisfaction client est un objectif en elle-même qui permet la fidélisation. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir revenir un client qui souhaite faire évoluer son projet avec nous ou un partenaire, suite à de précédentes missions réussies.

L’année 2017 est une année d’élection présidentielle : est-ce que les JE sont politisées ? Avez-vous un favori ?
XB : Attirés par les entreprises et l’innovation, les Junior-Entrepreneurs s’intéressent de près à l’élection présidentielle, à titre individuel. Les Junior-Entreprises sont par contre indépendantes des partis politiques et ne soutiennent pas de candidat en particulier.

>> Voir la page B-Reputation de SEPEFREI

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter