B-Mag > Paroles d'experts > Interview de Sébastien Henwood, président d’Imagine Conseil

Interview de Sébastien Henwood, président d’Imagine Conseil

par Margaux Blanc, B-Reputation

29 mars 2017

Interview de Sébastien Henwood, président d’Imagine Conseil

Fondée en 1992, Imagine Conseil est une Junior Entreprise basée à Grenoble qui couvre toutes les composantes des métiers du génie industriel. Son domaine d’activité va de l’optimisation des stocks à la conception de produit, en passant par la réalisation de prototypes et des missions de consulting. Son président, Sébastien Henwood, a accepté de répondre à nos questions.

En quoi la JE Imagine Conseil distingue-t-elle des autres ?
Sébastien Henwood : Nous sommes actuellement au stade de Junior Conseil, mais nos compétences en conception de produit et optimisation de supply chain sont un atout de poids dans la construction de notre identité JE !

Combien de membres compte-elle ?
S H : Nous nous reposons aujourd’hui sur des mandats de 15 membres. C’est un chiffre qui évolue rapidement, avec la création de nouveaux pôles de compétence en interne pour assurer une bonne intégration à la Confédération Nationale des Juniors Entreprises.

Combien de missions avez-vous réalisées en 2016 et pour quel CA ?
S H : Aux environs de 10 missions pour un CA cumulé de 10k€. Nous réévaluons aujourd’hui notre proposition de valeur en nous axant sur des activités à plus forte valeur ajoutée, comme la recherche opérationnelle ou la conception de produits.

À quel salaire mensuel vos membres peuvent-ils prétendre ?
S H : L’engagement en Junior Entreprise est bénévole pour les membres. Nous avons peu de données fiables pour nos élèves consultants.

Quels sont les parcours, de manière « générale », des étudiants après leur expérience dans votre JE ?
S H : Nos membres sont assez nombreux à s’orienter vers des poursuites d’études en double diplôme à l’international. De manière générale ce sont des personnes qui s’engagent et vont jusqu’au bout de leurs convictions : on voit apparaître de nouveaux profils tentés par une expérience à la CNJE, voire JADE (Junior Association for Development in Europe) !

Réfléchissez-vous à de nouveaux secteurs d’activité ou de nouvelles natures de missions sur lesquels vous aimeriez orienter votre JE ?
S H : L’industrie du futur (ou industrie 4.0) est un enjeu majeur dans le cadre du développement de notre activité. C’est une réflexion de long terme que nous construisons avec l’ensemble de nos parties prenantes et dont les retombées en termes de business seraient conséquentes.

Quels sont les avantages, selon vous, pour une entreprise à travailler avec une JE, la vôtre en particulier ?
S H : Ils sont nombreux, mais je pense que le plus intéressant est de pouvoir traiter rapidement et facilement avec des élèves issus des meilleures écoles du territoire. Cela permet de nouer une relation forte, ancrée dans le tissu local. Les JE en général ont par ailleurs de nombreux atouts à faire valoir que ce soit en termes de méthodologie, cadre légal, ou encore passion : car c’est bien à des passionnés auquel on a affaire ! Notre Junior intéressera particulièrement les entreprises porteuse d’un projet transverse car c’est le point fort de notre formation que d’élargir nos horizons en termes de savoir, savoir-faire et savoir-être !

Pensez-vous que le recueil d’avis (clients, partenaires, employés) peut être un vrai plus dans votre stratégie de communication et de prospection ?
S H : C’est un outil plus qu’adapté au contexte d’aujourd’hui où la maîtrise des risques est capitale. Cela permet la construction d’une image de marque forte, à même de rassurer et de convertir nos prospects en clients.

L’année 2017 est une année d’élection présidentielle : est-ce que les JE sont politisées ? Avez-vous un favori ?
S H : Les JE sont à mon avis assez peu politisées relativement à leur intérêt vis-à-vis des enjeux sociétaux liés à l’entrepreneuriat. Notre favori sera celui le mieux à même de porter nos valeurs d’engagement et d’entrepreneuriat et d’en tirer des forces pour la France de demain !

>> Voir la page B-Reputation d'Imagine Conseil

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter