B-Mag > Paroles d'experts > Interview d’Eline Achard, Junior ETIC INSA Technologies

Interview d’Eline Achard, Junior ETIC INSA Technologies

par François Grimpret, B-Reputation

27 mars 2017

Interview d’Eline Achard, Junior ETIC INSA Technologies

Présidente de la Junior Entreprise ETIC INSA Technologies, Eline Achard a répondu à nos questions sur la JE de l'INSA de Lyon (Institut national des sciences appliquées), ses domaines d’intervention, son histoire et ses actualités.

En quelle année ETIC INSA Technologies a-t-elle été créée ?
EA : Notre Junior-Entreprise a été créée en 1981, par des jeunes désireux de mettre en valeur le potentiel des ingénieurs INSA Lyon de demain auprès des entreprises.

En quoi se distingue-t-elle des autres JE ?
EA : Notre Junior se distingue par la pluridisciplinarité de nos domaines de compétences. L’INSA Lyon, première école d’ingénieur post-bac, forme ses étudiants dans 10 domaines différents allant de l’informatique à la mécanique en passant par le génie civil, le génie électrique, les sciences des matériaux… Cette pluralité de compétences nous permet de proposer des études transversales mêlant plusieurs spécialités enseignées à l’INSA. L’année dernière, nous avons par exemple réalisé une étude sur les trams lyonnais en conjuguant les compétences d’étudiants en électronique embarquée, télécommunications et informatique.

Combien de membres compte-elle ?
EA : Notre Junior-Entreprise compte 78 membres, répartis dans plusieurs équipes : Communication, Performance, Unité d’Affaires, Trésorerie et DSI. Notre organisation et nos ressources humaines nous permettent de travailler sur de nombreux projets internes en plus de notre activité commerciale, comme par exemple le passage de la norme ISO 9001, le renouvellement de nos systèmes d’information, ou encore notre stratégie digitale.

Combien de missions avez-vous réalisé en 2016 et pour quel CA ?
EA : Sur le mandat 2016-2017 nous avons eu l’occasion de travailler sur de très belles missions avec des groupes prestigieux comme EDF, Vinci, ou encore Eiffage. Nous avons ainsi réalisé 30 missions dans nos trois principaux secteurs d’activité que sont l’ingénierie, la transformation numérique, et les sciences de l’entreprise. Concrètement, nos projets vont du prototypage au benchmark technique de la concurrence, en passant par les systèmes d’information et les applications web ou mobiles. Notre activité s’élève cette année à un chiffre d’affaires de 115k €, soit une augmentation de 47% par rapport au mandat dernier.

À quel salaire mensuel vos membres peuvent-ils prétendre ?
EA : Il faut ici faire la distinction entre les 78 membres actifs bénévoles que nous évoquions précédemment et nos consultants. Les consultants sont ceux qui travaillent véritablement sur les missions que nos clients nous confient. Ils peuvent travailler de façon irrégulière en fonction de la période de l’année mais en admettant qu’ils travaillent à temps plein, leur rémunération mensuelle pourrait être de 3 400€ bruts.

Quels sont les parcours, de manière « générale », des étudiants après leur expérience dans votre JE ?
EA : A l’INSA beaucoup de diplômés s’orientent vers la R&D, le conseil, la recherche, etc. En sortant de la Junior-Entreprise les carrières de nos membres actifs sont complètement différentes : nous retrouvons beaucoup de parcours en finance, en management, en audit : vous avez plus de chance de lancer votre start-up en passant par la J.E. !

Réfléchissez-vous à de nouveaux secteurs d’activité ou de nouvelles natures de missions sur lesquels vous aimeriez orienter votre JE ?
EA : Aujourd’hui les professionnels recherchent des offres précises et avec une forte plus-value ; ils sont à la recherche d’experts dans un domaine particulier et pas de domaines de compétences généraux. Pour cette raison, nous travaillons sur la redéfinition de notre offre. Nous avons ainsi créé trois business units : ingénierie, transformation numérique et les sciences de l’entreprise. Cette redéfinition nous permet d’organiser nos prestations et d’être plus précis et pertinents dans chaque domaine. Nous pouvons ainsi améliorer l’expérience client et les accompagner dans leur démarche de création de valeur.

Quels sont les avantages, selon vous, pour une entreprise à travailler avec une JE, la vôtre en particulier ?
EA : Il est vrai que les Junior-Entreprises proposent généralement des tarifs compétitifs. Mais le plus grand avantage à travailler avec ETIC, reste la qualité et la pertinence de la réponse que nous apportons à nos clients. Nous nous efforçons d’avoir la meilleure approche possible pour leurs projets et nous recrutons parmi nos consultants les plus qualifiés pour répondre à leur demande. Nous accompagnons nos clients de la qualification du besoin et la rédaction du cahier des charges technique et fonctionnel, jusqu’au terme de la période de garantie. L’expérience client est notre priorité, nous sommes à leur écoute tout au long du projet.

Pensez-vous que le recueil d’avis (clients, partenaires, employés) peut être un vrai plus dans votre stratégie de communication et de prospection ?
EA : Les enquêtes de satisfaction, externes comme internes, sont déjà au cœur de la stratégie d’ETIC, cependant le fait de passer par B-Reputation nous permet de donner plus de crédit et de transparence sur ces indicateurs auprès de notre clientèle. Passer par un prestataire externe nous permet d’avoir des retours spontanés, directs, et cette démarche s’inscrit totalement dans notre transformation numérique.

L’année 2017 est une année d’élection présidentielle : est-ce que les JE sont politisées ? Avez-vous un favori ?
EA : Le mouvement des Junior-Entreprise approche tous les candidats pour essayer de faire entendre sa voix, mais nous ne soutenons pas de candidat particulier pour les élections.

>> Voir la page B-Reputation d'ETIC INSA Technologies

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter