B-Mag > Paroles d'experts > Interview de Nicolas Cogan, président d'EDHEC Junior Etudes

Interview de Nicolas Cogan, président d'EDHEC Junior Etudes

par Margaux Blanc, B-Reputation

3 mai 2017

Interview de Nicolas Cogan, président d'EDHEC Junior Etudes

Créée en 1969, la Junior Entreprise de l’EDHEC Business School, EDHEC Junior Etudes, réalise des études à l’international sur des secteurs particulièrement variés, allant de la grande distribution jusqu’aux institutions publiques en matière de santé, en passant par le transport et la logistique. Son réseau de compétences se porte sur des études marketing, stratégiques, financières ou de communication. Son président, Nicolas Cogan, a répondu à nos questions.

En quoi EDHEC Junior Etudes se distingue-t-elle des autres JE ?
Nicolas Cogan : EDHEC Junior Etudes se démarque par sa démarche d’amélioration continue de la qualité de ses services, tous certifiés par la norme ISO 9001 depuis 2005. En outre, notre ancienneté, notre présence sur deux antennes – une à Lille et une à Nice - qui travaillent de pair, au sein desquelles nous sommes amenés à écrire des livres blancs, notre organisation en business unit, sont incontestablement des atouts qui nous différencient.

Combien de membres compte-elle ?
NC : EDHEC Junior Etudes compte 43 chefs de projets durement sélectionnés après un long processus de recrutement.

Combien de missions avez-vous réalisé en 2016 et pour quel CA ?
NC : Nous avons réalisé une soixantaine d’études pour un chiffre d’affaires d’environ 240 000 euros.

À quel salaire mensuel vos membres peuvent-ils prétendre ?
NC : C’est très variable, en moyenne entre 150 et 300€.

Quels sont les parcours, de manière « générale », des étudiants après leur expérience dans votre JE ?
NC : Notre expérience au sein d’EDHEC Junior Etudes est fortement valorisée en entretien et permet aux meilleurs d’entre nous d’intégrer des stages de césure très sélectifs, en finance d’entreprise notamment. En sortie d’école les profils sont variés, mais il est certain que nous capitalisons tous sur notre expérience JE.

Réfléchissez-vous à de nouveaux secteurs d’activité ou de nouvelles natures de missions sur lesquels vous aimeriez orienter votre JE ?
NC : Nous venons tout juste de mettre en place une gamme de services RSE et nous travaillons actuellement à l’élaboration de deux nouvelles offres. Des avant-projets sont en cours afin de vérifier la viabilité de ces services.

Quels sont les avantages, selon vous, pour une entreprise à travailler avec une JE, la vôtre en particulier ?
NC : Traditionnellement les JE sont réputées pour proposer des services de qualité à des prix très compétitifs. Les forces de notre JE sont nombreuses mais pour n’en citer que deux, j’évoquerais notre savoir-faire ancien (nous sommes la deuxième Junior-Entreprise de France de par notre ancienneté) et notre organisation en business unit, sur le modèle d’un cabinet de conseil.

Pensez-vous que le recueil d’avis (clients, partenaires, employés) peut être un vrai plus dans votre stratégie de communication et de prospection ?
NC : Bien sûr ! C’est une décision parfois délicate pour une entreprise de faire confiance à des étudiants de 20 ans pour les aider à prendre une décision stratégique. Observer que de nombreuses sociétés – de la petite PME aux FTN du CAC40 - nous font confiance ne peut que les rassurer.

L’année 2017 est une année d’élection présidentielle : est-ce que les JE sont politisées ? Avez-vous un favori ?
NC : Bien que la politique soit un sujet qui revient fréquemment lors de nos discussions, notre JE n’est pas politisée et n’a pas vocation à l’être.

>> Voir la page B-Reputation d'EDHEC Junior Etudes

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter