B-Mag > Paroles d'experts > Photographe professionnel : interview d’Hugo Castellani

Photographe professionnel : interview d’Hugo Castellani

par Margaux Blanc, B-Reputation

27 octobre 2017

Photographe professionnel : interview d’Hugo Castellani

Hugo Castellani, photographe professionnel installé en Corse, est spécialisé dans trois domaines : les photographies de mariage, l'illustration de compétitions sportives, et les portraits. Basé à Ajaccio, il se déplace dans toute la France et propose des prestations au cas par cas en fonction des projets de ses clients.

Qu’est-ce qui fait la différence entre un photographe professionnel et un photographe amateur ? Disons dans le cas d’un mariage ?
Hugo Castellani : Je pense que ce qui fait vraiment la différence ne se distingue pas forcément dans la prise de vue, car aujourd’hui il y a de très bons photographes amateurs, mais plutôt dans le relationnel. Il est très important d’avoir un bon contact dans ce métier, et faire de belles photos ne suffit pas, il faut aussi savoir mettre les gens à l’aise pour qu’ils vous fassent confiance, et qu’ils ne fassent plus attention à vous. Enfin la différence est aussi dans la post-prestation : il y a souvent une différence de qualité dans la retouche des images, ou même dans la façon dont elles vont vous être livrées.

Comment assurez-vous la commercialisation de votre activité ?
HC : Et bien je travaille pour l’instant tout seul sans magasin. Je me sers du support Internet pour démarcher de nouveaux clients, mais aussi du bouche à oreille.

Combien coûte une prestation de photographe professionnel ? Est-ce facturé à l’heure ? Au forfait mission ?
HC : C’est plutôt facturé à la prestation. le prix varie forcément en fonction du temps que je vais passer à avoir toutes les images que je veux.

Pourquoi avoir choisi de recueillir vos avis avec la solution B-Reputation ?
HC : J’avais besoin d’un support pour récolter les avis de mes clients. Avant, je leur demandais de me les envoyer par message, et je les copiais-collais sur mon site internet. Mais grâce à B-Reputation, j’ai un support qui me rend plus fiable et plus professionnel.

Vos disciplines de prédilection sont variées : mariage, sport et voyage. S’il ne devait en rester qu’une, laquelle serait-ce ?
HC : Je pense que ce serait le voyage. Mon rêve à terme serait de pouvoir vivre de mes reportages. Mais ça, c’est le rêve de beaucoup de photographes…

Profitons de votre connaissance intime de la Corse : quels sont les endroits où faire les plus belles photos ?
HC : Ils sont innombrables ! J’aime beaucoup les îles sanguinaires près d’Ajaccio, ou carrément le pénitencier de Coti-Chiavari où se mêlent décor de ruines en pierre et maquis corse..

Quelle a été votre plus belle expérience de photographe voyageur ?
HC : Sans aucun doute le Sri Lanka, j’étais parti avec un ami surfeur. Lui surfait tous les matins, et moi je me baladais partout en scooter pour photographier tout ce que je voyais avec mon Hasselblad 6x6cm. C’était juste exceptionnel, et le résultat à été à la hauteur.

Une anecdote insolite à nous raconter à propos de l’une de vos missions ?
HC : J’en ai des tonnes ! Il se passe toujours quelque chose d’insolite dès que vous avez un appareil photo à la main. Si vous savez mettre les gens assez à l’aise, il ressort toujours quelque chose de beau, de drôle et parfois des deux !

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter