B-Mag > Paroles d'experts > L’importance de bien s’hydrater au travail

L’importance de bien s’hydrater au travail

par Andrea Blake, Waterlogic France

4 août 2017

L’importance de bien s’hydrater au travail

De façon générale, il est essentiel de bien s’hydrater pour assurer les fonctions vitales du corps humain. Nous éliminons en moyenne entre 2 et 2,5 litres d’eau par jour, soit près de 5 % du volume total d’eau présent dans notre corps. Si nous ne remplaçons pas cette eau, indispensable pour assurer le renouvellement permanent du sang et le bon fonctionnement de nos cellules et de nos organes, l’intégralité de nos facultés physiques, intellectuelles et cognitives en est affectée. Au travail, une mauvaise hydratation peut avoir des conséquences sérieuses sur notre performance et mettre dans une situation de risque les salariés qui manipulent des objets lourds ou des outils dangereux.

Activités intellectuelles

Tous les emplois requièrent un certain niveau d’implication intellectuelle. Que l’on soit chauffeur-livreur ou PDG d’entreprise, il est primordial de savoir et pouvoir se concentrer sur la tâche à accomplir. Le cerveau est composé d’eau à près de 80 %. Sa capacité à fonctionner de façon optimale dépend essentiellement d’un équilibre entre l’eau et plusieurs autres éléments qui garantissent le bon fonctionnement des cellules cérébrales. S’hydrater régulièrement n’est pas la garantie d’une meilleure performance au travail mais elle est la garantie d’une performance constante. Car un cerveau mal hydraté peut avoir les conséquences suivantes, à des degrés plus ou moins graves selon le niveau de déshydratation :

  • Baisse de l’attention et de la concentration,
  • Baisse de la rapidité et de la précision d’exécution,
  • Baisse de capacité de compréhension.

Pour les cadres, ces symptômes peuvent se traduire par une vente ratée, un rapport mal rédigé, un délai non respecté, des données mal analysées. Une erreur ponctuelle est humaine. Des erreurs régulières peuvent préoccuper la direction et faire l’objets de réprimandes sérieuses. Mais les conséquences d’une mauvaise hydratation peuvent être bien plus graves pour les personnes qui ne travaillent pas dans le confort et la sécurité d’un bureau. Un chauffeur de bus qui n’analyserait pas une situation de danger suffisamment rapidement pourrait risquer la vie de tous ses passagers. Un technicien qui manipule une machine industrielle sans s’assurer d’une concentration optimale pourrait, quant à lui, risquer une main ou bien pire.

Activités physiques

La déshydratation n’a pas que des conséquences sur les facultés du cerveau. En effet, lorsque nous ne sommes pas suffisamment hydratés, c’est tout notre corps qui en souffre. Une souffrance qui se traduit progressivement par des symptômes physiques :

  • Epuisement,
  • Etourdissement,
  • Crampes musculaires,
  • Maux de tête,
  • Douleurs multiples.

Evidemment, ces symptômes n’apparaissent pas soudainement si vous oubliez de boire un verre d’eau. Ils sont surtout la conséquence d’une déshydratation chronique. La déshydratation chronique est le fait de ne pas s’hydrater suffisamment sur une longue période. Si, par exemple, vous ne buvez pas d’eau au quotidien, il est très probable que vous souffrirez de déshydratation chronique qui se traduira par les symptômes ci-dessus. Pour les personnes dont l’activité est davantage physique s’hydrater régulièrement est d’autant plus primordial car elles éliminent généralement beaucoup plus d’eau. Par ailleurs, certaines professions requièrent la manipulation d’objets lourds et d’outils dangereux qui représentent un danger immédiat pour les individus. Ainsi, un manutentionnaire souffrant de crampes musculaires pourrait faire tomber un carton lourd sur ses pieds et se blesser. Un ouvrier de bâtiment épuisé ou étourdi sur un échafaud pourrait, dans le pire des cas, risquer sa vie.

Conseils pour bien s’hydrater au travail

S’hydrater ne signifie pas uniquement boire de l’eau. Bien que l’eau soit la meilleure source d’hydratation, d’autres alternatives sont possibles qui permettent de varier les plaisirs et de s’hydrater avec plus d’inspiration. C’est le cas, notamment, des fruits et légumes, riches en eau. Les plus efficaces ? La pastèque, le melon, le concombre, la tomate. Et délicieux avec tout ça. Lorsque votre environnement vous le permet, apportez votre bouteille réutilisable. Posée à votre poste de travail, elle est un rappel permanent qu’il faut vous hydrater. Encouragez votre employeur à investir dans une fontaine à eau connectée au réseau qui garantit une eau fraîche illimitée, même en entrepôt où les besoins peuvent être inépuisables.
Enfin, ne boudez pas votre tasse de café quotidienne, elle compte ! En effet, dans des quantités modérées, la caféine n’a pas d’effet diurétique et boire un expresso avant de commencer sa journée participe à maintenir un niveau d’hydratation optimal.

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter