B-Mag > Digitalisation des entreprises > Digitalisation des entreprises : Google et Facebook veulent séduire les PME françaises

Digitalisation des entreprises : Google et Facebook veulent séduire les PME françaises

par Paul Catteau, B-Reputation

21 juin 2017

Digitalisation des entreprises : Google et Facebook veulent séduire les PME françaises

Partons d’un constat aussi simple que révélateur : 60% des Français effectuent des achats en ligne, mais seulement 11% des entreprises disposent d’un site qui leur permet de vendre sur internet. Ces chiffres mettent clairement en évidence la situation paradoxale dans laquelle est actuellement plongée la France : il existe une forte demande des consommateurs envers le digital mais l’offre correspondante est loin d’être à la hauteur. Une mise à niveau numérique est donc devenue une nécessité pour les entreprises, particulièrement pour les TPE et PME qui accusent souvent un plus gros retard que les grands groupes dans ce domaine (près de 50% des entreprises de plus de 250 salariés sont quant à elles en mesure de vendre en ligne). Les deux géants du web Google et Facebook ont visiblement bien conscience de cette nécessité : ils viennent de lancer au mois de mai dernier des plans de digitalisation pour les TPE et PME de l’Hexagone.

En quoi les actions entreprises de Google et Facebook consistent-elles ?

Au cours des cinq dernières années, Google a déjà formé plus de 150.000 entreprises aux outils du marketing numérique en France. Mais avec le lancement de sa campagne nationale de formation au numérique le 11 mai dernier à Angers, le géant américain vient de franchir un nouveau cap dans sa stratégie de digitalisation qui vise à s’étendre auprès de 70.000 entreprises, étudiants et particuliers dans 100 villes françaises au cours des six prochains mois. Au programme : des séances de formations gratuites d’1h30 sous le format d’ateliers personnalisés encadrés par des « coachs » travaillant chez Google, afin de sensibiliser les entreprises aux avantages du e-commerce, et de les guider dans l’utilisation des outils digitaux (création de leur site internet, campagnes de promotion via les réseaux sociaux, meilleur référencement en ligne…).
Facebook a également affirmé sa volonté de s’impliquer dans le processus de digitalisation des entreprises françaises en organisant deux fois par an des Forums des TPE-PME qui ont pour but « d’instaurer un dialogue régulier, et dans la durée, avec les PME pour mieux comprendre leurs besoins et leur faire découvrir tout le potentiel de nos outils numériques » comme l’indique Matthieu Laporte, responsable département TPE-PME France et Benelux de Facebook. Ce nouveau dispositif s’inscrit dans la logique déjà initiée par la firme de Mark Zuckerberg fin 2016 avec la signature d’un partenariat avec la région Ile-de-France stipulant que Facebook s’engage à former 5000 entreprises aux outils numériques d’ici la fin de l’année 2017.

Pourquoi ce partenariat entre les PME françaises et ces deux géants du web est-il un accord gagnant-gagnant ?

Les avantages économiques d’une meilleure maitrise des canaux digitaux sont indéniables. En effet, selon Sébastien Missoffe, vice-président et directeur général de Google France, 50.000 emplois autour du numérique ne seraient pas pourvus aujourd’hui dans notre pays. La digitalisation des entreprises offre donc des perspectives de croissance considérables, d’autant plus que le e-commerce connait une forte expansion qui devrait se poursuivre et même s’accentuer dans les années à venir (le montant des ventes de ce secteur a été multiplié par plus de 6 en dix ans selon la Fevad, fédération des professionnels du e-commerce). De plus, la collecte et l’utilisation des données des clients par une entreprise via internet (en récoltant par exemple des avis en ligne) constitue une avancée majeure pour mieux cibler ses consommateurs et personnaliser ses produits.
S’il est donc clair que la digitalisation des TPE-PME stimulerait leurs chiffres d’affaires, et plus largement insufflerait une dynamique positive à l’ensemble du marché du travail français, les deux géants américains Google et Facebook ont aussi beaucoup à gagner dans cette transition numérique. Celle-ci est en effet synonyme du renforcement de leur sphère d’influence sur le marché français en proposant leurs services à un nombre croissant d’utilisateurs. De plus, ces grandes campagnes de promotion du numérique leur apportent un fort gain de visibilité sur notre territoire, leur permettant donc d’attirer plus facilement les talents vers leur entreprise. Ainsi, comme le concluait Sébastien Missoffe lors de la signature du partenariat entre Google et la ville d’Angers, ces programmes de digitalisation des TPE-PME s’inscrivent bien dans « une logique gagnant-gagnant ».

Quels sont les enjeux territoriaux de la digitalisation des entreprises ?

Toutes les régions françaises ne bénéficient pas des mêmes avancées technologiques en ce qui concerne la digitalisation de leurs entreprises locales. On peut en effet parler d’un « fossé digital » pour désigner l’écart présent entre les régions les plus avancées en termes de taux de pénétration d’internet par exemple (comme l’Ile-de-France, les Pays de la Loire ou encore la région Auvergne Rhône-Alpes) et celles plus enclavées qui accusent un fort retard dans leur révolution numérique (comme la région Grand-Est dans laquelle 11.400 emplois supplémentaires dans le secteur des TIC seraient nécessaires pour rattraper la moyenne des autres régions provinciales).
Mécaniquement, les PME-TPE de ces régions sont moins enclines à amorcer leur révolution digitale, ce qui constitue une vraie menace pour leur pérennité. En effet, selon un sondage Elabe/Medef publié en janvier dernier, sept dirigeants sur dix considèrent que la transition numérique est un enjeu stratégique majeur pour leur firme. L’un des objectifs des partenariats conclus entre Google et Facebook et certaines collectivités territoriales consiste donc à homogénéiser le paysage numérique français pour qu’internet devienne un outil systématique au service de la croissance des entreprises.

À lire aussi

Newsletter

Une fois par mois, le meilleur de notre magazine :

  • e-reputation, référencement, réseaux sociaux
  • digitalisation des entreprises
  • satisfaction client

Articles, dossiers, interviews et infographies !

Rejoignez-nous sur facebook

Suivez-nous sur Linkedin

Suivez-nous sur twitter